+ Promenade Tolbiac - Chevaleret
Paris 13ème
Études2010
RéalisationEn cours
TypeEspaces publics
VilleParis 13ème
PaysFrance
Maîtrise d'ouvrageSEMAPA
Maîtrise d'œuvrePierre Gangnet, architecte urbaniste
Empreinte, bureau de paysages
OGI, BET VRD
L.E.A., éclairagistes
MissionMaîtrise d’oeuvre complète
Superficie30 000 m²
Coût10 M€ HT
Pour le quartier de Tolbiac Chevaleret, le recouvrement des voies induit une nouvelle topographie dont le tracé viaire rectiligne et largement dimensionné de l’Avenue de France constitue la ligne de crête.
Depuis l’avenue de France, la dalle va être prolongée, recouvrant ainsi le plateau ferroviaire entre les rues Traversière (axe créé) et la rue Neuve Tolbiac. L’enjeu essentiel est de créer un quartier et des espaces publics de qualité sur cette dalle immense, sol artificiel.

L’espace public majeur créé s’organise de manière longitudinale, parallèlement à l’Avenue de France et s’offre en promenade. Il est installé à la limite de la rupture du relief entre le nouveau quartier de la BNF et la rue du Chevaleret, sur terre ferme. L’épaisseur bâtie est implantée le long de l’Avenue de France.
La promenade par son élancement met en scène sur cette ligne d’inflexion une situation géographique extraordinaire, référentielle sur tout le dispositif urbain du secteur.
La promenade est très largement plantée. Elle constitue un grand jardin linéaire en balcon.

Cet aménagement s’inscrit donc au-delà du quartier, à l’échelle de la ville de Paris.
Le franchissement est une donnée clef dans l’aménagement du quartier : franchir l’espace ferroviaire, franchir les dénivelés, établir des continuités entre le haut et le bas, entre le neuf et l’ancien. Le secteur est innervé de transversalités venant prolonger les vides de la colline jusqu’à l’Avenue de France.
La promenade est marquée par ces points de rencontre transversaux. Elle s’ouvre sur l’Avenue de France et s’annonce par de larges percées transversales qui animent le caractère minéral dominant de l’Avenue.
Ces traversées sont parfois prolongées, reliant la rue du Chevaleret et le quartier de la colline Jeanne d’Arc au récent quartier de la Bibliothèque, certaines aboutissent simplement sur la promenade. 
Plan d'ensemble du projet
perspective de la promenade plantée en balcon sur la rue du Chevaleret
Vue perspective de l'espace public vers l'Avenue de France
Coupe en travers de détail sur la promenade plantée