+ Aménagement des espaces publics de Saint-Barthélémy-d'Anjou
Saint-Barthélémy-d'Anjou
Études2019-2020
Réalisation2019-
TypeUrbanisme
VilleSaint-Barthélémy-d'Anjou
PaysFrance
Maîtrise d'ouvrageSaint-Barthélémy-d'Anjou
Maîtrise d'œuvreEmpreinte paysagiste mandataire, Verdi BET VRD, AEPE Gingko environnementalistes, Passagers des Villes pour la concertation
MissionMission de maîtrise d'œuvre pour l'élaboration d'un plan guide de la commune, et la maîtrise d'œuvre d'espaces publics
Superficie-
Superficie opération-
Coût-
Territoire de parcs puis de bocages, Saint-Barthélemy-d’Anjou a conservé des traces de son histoire agricole ; sur la commune les maisons de maîtres forment un parcours
patrimonial intéressant, les parcs et jardins qui ponctuent la ville offrent une respiration douce
et, en bordure immédiate des limites communales, les parcelles agricoles font paysage et deviennent des destinations de loisirs.
Se revendiquant du label « ville à la campagne », Saint-Barthélemy-d’Anjou a réussi à devenir peu à peu un lieu de résidence choisi par les Angevins. Cet attrait est renforcé par la forte présence des axes routiers, tel l’A87, et la route d’Angers (D347).
La place de la voiture est importante,
isuellement comme fonctionnellement, mais l’identitéde la commune dépasse largement l’image d’une banlieue « calme » pour urbains stressés, même si la quiétude des lieux demeure un atout majeur. Ainsi, avec les collectifs du village Pierre Rhabi , les cafés-croissants business ou les conseils participatifs de secteur, une nouvelle approche et une nouvelle manière de vivre la ville s’invente, dans le dialogue et le partage (exemple du site de la ZAC Alter où le principe du cocooning permet une urbanité plus douce, ou encore le site de la petite gare où l’on imagine d’autres formes de mobilité et de transformation du déjà-là).
Ce sont bien ces prémices d’une nouvelle organisation sociétale qu’il nous faudra faire vivre et faire rayonner, pour reformuler ensemble une image de ville marquée, où les pratiques et usages sont vécus dans les espaces publics majeurs, et dans les interstices qui restent à explorer.
La ville de Saint-Barthélemy-d’Anjou doit aujourd’hui répondre à cinq grands enjeux qui
peuvent être hiérarchisés ainsi :
• Développer une cohérence et une identité par le paysage
• Hiérarchiser et favoriser les circulations douces
• Renforcer la centralité grâce au parc de l’Europe
• Co-construire le projet avec les usagers et habitants de la commune
• Favoriser un projet durable par une gestion économe
Pour mettre en oeuvre ces cinq axes, l’agence de paysagistes Empreinte a constitué une équipe pluridisciplinaire et s’entoure du bureau d’étude Verdi, de l’agence Passagers des villes, architectes urbanistes spécialisés dans la concertation, et de l’agence AEPE, portant la
compétence d’écologue et d’environnementaliste.
La complémentarité des savoirs faire permet de proposer un projet complet qui répond aux
enjeux de la ville de Saint-Barthélemy-d’Anjou. 
Résumé des enjeux à mener sur le territoire Ouest de la commune
Photomontage de l'entrée du parc de l'Europe